Rue Verte, un projet d’écologie urbaine qui réinvente les espaces communs comme des lieux de partage

octobre 14, 2013 dans Non classé par Isabelle Malle

Jardins partagés, végétalisation de pots et de pieds d’arbre, jardin sauvage avec mare, verger en partage, transhumance de moutons et de chèvres… Avec la Rue Verte, le quartier du Centre d’Animation Maurice Ravel, au bout de la Promenade Plantée, s’enrichie depuis plus d’un an de multiples projets innovants de végétalisation et de développement de la biodiversité.

Porté par la Ligue de l’Enseignement et la Mairie du 12e en partenariat avec les bailleurs sociaux RIVP et Paris Habitat, ce projet de quartier  permet aux habitants de se réapproprier et d’embellir les lieux de leur quotidien. J’ai participé le 12 octobre dernier à ces actions qui se pensent et se construisent avec les habitants et enfants du quartier comme en témoigne la décoration des pots végétalisés, avenue Maurice Ravel, réalisés par des élèves de l’école Lamoricière.

C’est une conception innovante des espaces communs qui est proposée avec la Rue Verte. Il n’y a plus d’un coté les jardins, de l’autre les trottoirs : les lieux de passage et de partage sont confondus. Il ne s’agit pas d’espaces indépendants les uns des autres mais bien d’un réseau de lieux de jardinage collectif et de développement de la biodiversité. A l’occasion de cette visite, j’ai pu constater l’implication des habitants qui se sont très vite approprié par exemple le nouveau potager au sein de la résidence RIVP du boulevard Soult.

Ce projet est précurseur. Il propose de penser les évolutions futures de la Ceinture Verte, le territoire entre les boulevards des Maréchaux et le boulevard périphérique. On retrouve avec ce projet l’idée de cohérence d’ensemble sur ces espaces et d’accompagnement, au plus proche des habitants, de grandes réalisations comme le tramway ou le Grand Projet de Renouvellement Urbain de la Porte de Vincennes.