Une priorité assumée en faveur de l’accueil de nos plus jeunes enfants

octobre 31, 2013 dans Non classé par Pierre-Alix Binet

Cette rentrée 2013 se fait sous le signe de la création de nouvelles places d’accueil Petite Enfance, d’une modernisation des équipements et d’une information de meilleure qualité en direction des familles.

Ces résultats positifs sont le résultat de nos efforts, car nous avons mis tous les moyens en oeuvre pour répondre aux besoins des familles de notre arrondissement. Il est vrai que le 12e compte déjà de nombreux équipements qui accueillent les enfants à temps complet ou partiel, en collectivité ou à domicile. Cependant, notre enjeu reste considérable car il consiste non seulement à rattraper le retard accumulé avant 2001 mais également à répondre à la demande croissante du 12e qui est un des arrondissements de Paris le plus dynamique en termes de natalité.

De 2001 à 2008, 440 places ont été créées sur l’arrondissement. Depuis, 216 places ont été livrées à ce jour, et 264 autres le seront d’ici mars 2014. Il s’agit d’une véritable dynamique puisqu’avant la fin de l’année 2013, 30 nouvelles places seront proposées au sein d’un multi accueil situé 13, rue de Reuilly et une crèche collective de 66 places verra le jour rue du Charolais dans le cadre de l’opération d’aménagement  « Charolais-Rotonde » en janvier prochain. Ceci est sans compter le nouveau multi-accueil associatif de 58 places et la crèche collective de 44 places créé d’ici à mars 2014. Encore, de nombreuses places seront crées à un horizon temporel plus lointain dans le cadre de l’opération Bercy-Charenton, la Caserne de Reuilly, etc.

Nous avons également attachés une attention toute particulière à l’entretien des établissements afin de maintenir une qualité d’accueil pour les plus jeunes. Profitant de la période estivale, nous y avons consacré 864 000 euros cet été. Aussi, nous avons veillé à améliorer l’information en direction des familles.

Tout cela n’aurait pas été possible sans la volonté de la municipalité d’agir en faveur d’un mode de garde pas comme les autres, quand bien même la stratégie de la droite est de traiter l’accueil et la garde des enfants comme un simple service d’aide à la personne. Je suis fière de dire que nous allons continuer de développer les structures en charge de la Petite enfance. Il faut pour le 12e davantage de modes de garde collectifs, diversifiés, organisés au sein d’un véritable service public de la petite enfance, meilleur moyen de satisfaire les attentes des parents et les besoins des enfants. Qu’en serait-il si le budget de la Ville devait être diminué d’un milliard (sur un total de 8) comme le propose la droite parisienne? 

Petite_Enfance_2