Un engagement constant pour la petite enfance

février 17, 2014 dans Pour le 12e par Pierre-Alix Binet

CrecheCharolais2

Crèche du Charolais

Avec les élus et la Maire du 12e j’ai assisté à l’inauguration de la crèche municipale de 66 places du Charolais. Symbolique, l’installation d’une crèche dans ce nouveau quartier en cours d’aménagement permet de répondre aux besoins en terme d’équipements publics et de poursuivre la reconquête des espaces ferroviaires en améliorant la façade sur la rue du Charolais.

Alors que les premiers travaux de terrassement de l’opération de réaménagement du quartier ont commencé en 2010, les travaux de construction du conservatoire, des bureaux et des commerces, de la résidence sociale jeunes et de logements se poursuivent.

L’inauguration de la crèche du Charolais illustre le fait que la petite enfance est une de nos priorités depuis 2001. Nous avons mis tous les moyens en oeuvre pour répondre aux besoins des familles de notre arrondissement : de 2001 à 2008, 440 places ont été créées, et 480 places ont été livrées de 2008 à aujourd’hui. La crèche du Charolais n’est pas la seule à voir le jour en ce début d’année : c’est sans compter le nouveau multi-accueil associatif de 30 places rue de Reuilly, la crèche associative de 58 places avenue Daumesnil et la crèche collective de 44 places rue Montéra. Tout cela n’aurait pas été possible sans notre volonté politique forte d’agir en faveur d’un mode de garde ouvert à tous, quand bien même la stratégie de la droite est de traiter l’accueil et la garde des enfants comme un simple service d’aide à la personne.

Toutefois, notre enjeu reste considérable car il consiste non seulement à rattraper le retard accumulé avant 2001 mais également à répondre à la demande croissante des familles du 12e qui est un des arrondissements de Paris le plus dynamique en termes de natalité.

Elue maire du 12e je m’engage à continuer à développer les structures d’accueil de la Petite enfance en créant 500 nouvelles places. Il faut pour le 12e davantage de modes de garde, diversifiés, organisés au sein d’un véritable service public de la petite enfance, meilleur moyen de satisfaire les attentes des parents et les besoins des enfants.