Un candidat négationniste dans le 12e nous confirme la véritable identité du FN

mars 13, 2014 dans Presse et web par Pierre-Alix Binet

En présentant un candidat proche de Dieudonné et se réclamant des thèses négationnistes de Robert Faurisson, Christian Vauge, tête de liste du FN dans le 12e, affiche son mépris pour les valeurs et les lois de la République. Le négationnisme, comme l’antisémitisme, le racisme et l’homophobie sont inacceptables et condamnables par la loi.

M. Vauge se disqualifie, et avec lui son chef de file parisien et même tout son parti qui a validé cette liste, pour prétendre exercer un mandat municipal à Paris.

Mais cette affaire est aussi embarrassante pour la droite parisienne qui semble montrer une forme de complaisance à l’égard de la droite dure et de l’extrême droite. Dans une interview du 31 janvier dernier, M. Vauge tendait la main à Valérie Montandon,  porte-parole de Madame KM et tête de liste UMP dans le 12e, pour un accord au second tour de l’élection municipale. Aucune réaction officielle n’a été communiquée à ce jour par la candidate UMP à ce sujet.

C’est pourquoi, au nom des valeurs de la démocratie et de la République, j’attends enfin de sa part une réaction officielle, claire et définitive sur cette proposition.