Richard STRUL, Chef d’entreprise dans le 12eme et habitant du 12eme

septembre 18, 2013 dans Mes soutiens, Pas affiché en homepage par Isabelle Malle

J’ai emménagé dans le 12eme il y a 14 ans et je connais Catherine depuis à peu près aussi longtemps.

J’ai pu discuter de tous les problèmes d’écoles de mes enfants avec elle, parce que c’étaient les mêmes problèmes que ceux de ses enfants dans la même école.

Nous avons parfois parlé de problèmes d’aménagement du quartier, ou de sécurité dans nos squares, parce que nous vivions dans le même quartier, fréquentions les mêmes lieux.

Nous avons souvent échangé sur la culture populaire, la mixité sociale dans le quartier, l’accès aux loisirs pour tous, les jeunes de l’arrondissement, son arrondissement, le mien, celui de nos vieux qui ont peur en traversant la voie du tramway, de nos gosses  qui cherchaient un cour de piano ou un atelier de cuisine …

Et puis nous nous sommes engueulés à propos de la révolte des pigeons, à propos de la réforme scolaire… Bref à propos de tout ce qui impacte nos vies, et sur lesquels nous n’avons parfois pas été d’accord.

Ce que je retiens de tout ça au fil du temps, c’est que nous avons discuté, dialogué. Pas théorisé. Pas politisé. Echangé vraiment.

Et surtout qu’en face de toutes ces discussions qui auraient pu finir en feuille morte au fond d’une tasse de café, refroidies et inutiles, il y a eu à des actes, à chaque fois que c’était nécessaire et possible.Strul_Richard

Ce que je retiens, c’est que Catherine Baratti-Elbaz est une personne concernée par l’intérêt collectif au premier chef, et surtout concernée par les individus, les vrais gens, les vrais problèmes du quotidien.

Catherine est beaucoup plus engagée pour le bien être de tous que par une carrière ou le reflet de sa propre image dans le miroir d’un microcosme médiatique et politique.

J’achète ça ;  et je la soutiens parce que j’ai envie, pour mes enfants, mes proches, mes voisins, que la personne qui « habitera » prochainement la mairie du 12ème soit quelqu’un qui ait des valeurs, de la volonté, et l’objectif de faire au mieux pour leur bien être au quotidien.

Je pense que Catherine Baratti-Elbaz est cette personne là.