Pour une politique d’inclusion efficace pour les personnes en situation de handicap

mars 7, 2014 dans Pour le 12e par Pierre-Alix Binet

J’ai visité le 6 février « La Note Bleue », établissement inauguré en 2009 proposant un accueil de jour (CAJM) et un accompagnement aux adultes victimes de traumatismes crâniens ou d’accidents vasculaires cérébraux. A ce centre d’accueil de jour est adossé le Service d’Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés (SAMSAH) qui se déplace au domicile de la personne cérébro-lésée, afin de lui apporter une assistance dans les gestes de la vie quotidienne.

Je me suis aussi rendue à l’association Action Passeraile du 75 rue Claude Decaen où j’ai fait la rencontre de sa directrice Pascale Jude et des bénévoles. Créée en 2003, l’association propose un accompagnement individualisé, gratuit et personnalisé aux personnes en situation de handicap qui en font la demande. Il s’agit d’un réel succès : des 3 bénévoles d’avril 2004, ils sont aujourd’hui près de 70 à assurer près de 500 accompagnements par an.

Visite de l'APATE avec Lunise Marquis et Pénélope Komitès

Visite de l’APATE avec Lunise Marquis et Pénélope Komitès

Encore, j’ai visité ce mardi 4 mars avec Pénélope Komitès et Lunise Marquis l’APATE de Bercy. L’Association Pour l’Accueil de Tous les Enfants (APATE) a été fondée en octobre 1990 pour lutter contre l’exclusion des enfants pour cause de handicap ou de maladie en pratiquant l’intégration collective de ces enfants dans des établissements qu’elle crée et gère. A l‘école de Gulliver, structure de l’APATE à Bercy, nous avons évoqué avec sa Directrice Générale Cécile Herrou des enjeux d’une telle structure dans l’arrondissement. Si le handicap ne se guérit pas, le traitement contre la peur des personnes handicapées lui est efficace.

Déjà depuis 2001, Paris développe une politique d’inclusion pour les personnes en situation de handicap pour leur garantir tout au long de la vie le respect de leurs choix et de  leur parcours de vie : petite enfance, scolarisation, emploi, logement, offre médico-sociale ….

Elue Maire du 12e, j’irai au-delà de la logique de compensation et de la conception de réponses sociales spécifiques : j’impulserai un nouvel élan à nos politiques favorisant la transversalité et intégrant  une prise en compte du handicap en amont de chaque politique publique.

Mes priorités seront de faire du 12eme  une ville accueillante pour tous quelque soit sa singularité privilégiant le droit commun tout en répondant aux besoins spécifiques. Enfin, nous travaillerons à l’inclusion des personnes en situation de handicap, nous ouvrirons des foyers logement et maisons relais médicalisées, nous créerons des logements adaptés et domotisés, nous améliorerons l’accessibilité aux équipements publics.